banner-o.jpg
Les organistes

Frédéric Rivoal

frederic_rivoal
Frédéric Rivoal est  organiste et claveciniste. Il est régulièrement invité à donner  des concerts en solo et joue avec plusieurs ensembles de musique baroque avec lesquels il se produit à travers le monde ( Le Poème Harmonique, Le Cercle de l'Harmonie, Les Agréments, Le Banquet Céleste...)
Frédéric a participé à des enregistrements pour les labels Alpha, Virgin, Naive, K617, Ambronay, Lygia Digital.
Il est organiste à Paris dans le haut-lieu spirituel et musical qu'est le temple du Foyer de l'Âme.

 

Freddy Eichelberger

freddyeichelbergerSi Freddy Eichelberger n'avait pas à ce point aimé les expériences musicales tous azimuts, il serait sûrement reparti vivre sous les tropiques où il a passé une partie de son enfance, marqué à jamais par les flamboyants en fleur, la saveur du piment, et l'odeur de la terre gorgée de pluie tiède par les nuits de pleine lune. Cela dit, depuis qu'il s'est installé à Marseille il ne regrette plus rien...

Après une solide formation d'organiste puis de claveciniste et continuiste, la pratique assidue de l'improvisation l'a amené à avoir la chance de jouer avec des musiciens comme la grande chanteuse indienne Kishori Amonkar ou le serpentiste Michel Godard. Il s'est aussi beaucoup engagé dans le théatre musical avec l'ensemble "les Witches", ou la renommée chanteuse-actrice-metteur en scène Sophie Boulin à la Péniche Opéra. Il joue également depuis de longues et belles années avec la violoniste Odile Edouard, en duo ou dans l'ensemble "Sine Titulo".

Il enseigne régulièrement dans différents stages ou master-classes, et a pu réaliser en solo ou en bonne compagnie une bonne trentaine de CD, sur toutes sortes de claviers et même au cistre, un instrument qu'il affectionne particulièrement. Freddy est organiste au Foyer de l'âme et veille sur l'organisation de l'intégrale en cours des cantates de J.-S. Bach en concert.

nicolegigliottiNicole Tartar-Gigliotti

Nicole Tartar-Gigliotti, organiste bénévole, poursuit sa formation dans la classe d'Henri Paget à la Schola Cantorum.

 

 

 

Francois Guerrier

Photo François Guerrier

François Guerrier découvre enfant la musique d’orgue et se passionne très vite pour Bach, Buxtehude, Couperin... Il apprend le clavecin au Conservatoire de Caen et se voit confier dès l’âge de 13 ans la charge d’organiste dans diverses paroisses de la ville normande, puis à Falaise où subsiste un très bel instrument de 1746.

Un parcours plus orienté vers le clavecin l’emmène à sa majorité vers Paris puis à travers le monde où il donne des récitals, de nombreux concerts de musique de chambre au sein du Ricercar Consort ou aux cotés de Christophe Coin, à l’opéra, et bien d’autres choses encore.

C’est avec joie qu’il a accepté l’invitation des organistes du Foyer de l’Âme car pour lui, outre la grande beauté de l’instrument, cette musique et cette vision de la foi se rejoignent enfin.

Elisabeth Geiger

Photographie d'Elisabeth Geiger

C’est au Conservatoire National de Région de Strasbourg qu’Elisabeth Geiger apprend le clavecin,l’orgue et la basse continue auprès d’Agnès Candau, Aline Zylberajch et Martin Gester. Elle se perfectionne ensuite auprès de Laurent Stewart, ainsi que d’Yvon Repérant ou Freddy Eichelberger à l’occasion de stages.

Intéressée par la musique vocale, elle se dirige vers la Fondation Royaumont où elle rencontre Gérard Lesne et Il Seminario Musicale ainsi que Jean-Claude Malgoire, qui l’invite ensuite à travailler à l’Atelier Lyrique de Tourcoing. Son intérêt pour l’opéra l’amène également à rencontrer Hervé Niquet et Emmanuelle Haïm.

Elle joue avec les ensembles Akâdemia, Doulce Mémoire, L’ensemble Clément Janequin, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Le Concert Spirituel, Le Concert d’Astrée, ainsi que l’Arpeggiata, Les Veilleurs de Nuit, avec lesquels elle a notamment enregistré pour le label Alpha.

Elle porte un intérêt particulier à la musique de chambre à deux clavecins, formation qui permet d’aborder tout un aspect du travail de réécriture, d’arrangement et d’improvisation, mis en lien avec le répertoire de clavier ancien.
Elle a également travaillé avec la compagnie de danse contemporaine Toujours après minuit pour le spectacle “Revue et corrigée”, créé à Pôle Sud à Strasbourg.