banner-o.jpg.1
Le mot du pasteur - novembre 2015

Etant mobilisé au synode à Dourdan, je n’ai pu être présent dimanche 15 novembre parmi vous.

Mais, mes prières et mes pensées vous ont accompagnés tout au long de ces heures tragiques, surtout pendant le culte.

Je suis bien convaincu que la meilleure façon de lutter contre les forces du mal et de l’obscurantisme, c’est d’affirmer la vie et l’amour tels que le message de la Bible et en particulier le Nouveau Testament nous le transmettent.

Si Dieu révélé en Jésus Christ est bien là pour recevoir nos colères, nos peines, nos questions, notre hébètement, il est surtout bien là pour nous renvoyer un message d’espérance, d’amour, de pardon et de liberté.

Là est notre spécificité, là est notre avenir.

Vincens Hubac, le 17 novembre